La bronchiolite chez le nourrisson : symptômes et soins

La bronchiolite chez le nourrisson : symptômes et soins

Rate this post

Plus de 400 000 nourrissons sont atteints de bronchiolite chaque année. Le Dr Sydney Sebban, pédiatre et coordinateur du réseau Bronchiolite Ile-de-France explique quels en sont les symptômes et donne des conseils aux parents.

Comment se manifeste la bronchiolite ?

C’est une maladie infectieuse causée par le virus respiratoire syncytial (VRS). Elle se propage surtout pendant l’hiver et touche plus de 50 % de nourrissons en France chaque année.
Elle se voit principalement par un début de rhume qui semble bénin et se transforme vite en toux sèche puis en toux grasse. Le temps d’incubation de la bronchiolite peut aller jusqu’à 3 semaines durant lesquelles le bébé se fatigue très vite et boit de moins en moins le lait. La bronchiolite entraîne une gêne respiratoire qui se traduit par une respiration sifflante et une fièvre modérée chez le nourrisson.
Si ces symptômes sont accompagnés de vomissements, de diarrhée et d’insomnie, rendez-vous directement aux urgences !

Comment se guérit la bronchiolite ?

Elle se guérit souvent en une semaine à 10 jours. Le plus dur est la phase d’évacuation des sécrétions bronchiques du bébé qui se fait parfois via la kinésithérapie respiratoire prescrite par un pédiatre. Le traitement de la bronchiolite demande quelques accompagnements spéciaux, mais naturels.
L’aération de la chambre du bébé est la plus importante, ouvrez ses fenêtres tous les jours et évitez toute source d’air malsain.
Inclinez votre bébé au coucher, évitez de le faire dormir sur un matelas trop plat, cela empirera sa gêne respiratoire,
La propreté : Ayez l’habitude de lui laver le nez avec un sérum physiologique et lavez-vous les mains avec du savon autant de fois qu’il le faut.
Donnez souvent à boire à votre bébé, une bonne hydratation l’aidera à vite combattre le virus.

Les précautions à prendre pour éviter la bronchiolite

La bronchiolite se transmet très facilement par un simple contact entre deux individus ou avec des objets touchés par une personne contaminée. De petits gestes impensés peuvent directement transmettre le virus à votre bébé donc faites très attention !

  • Évitez tout contact trop rapproché avec le bébé : câlins, bisous (dur dur)…
  • N’éternuez pas et ne laissez personne éternuer à côté de votre enfant
  • Évitez les lieux et les transports publics surtout si votre bébé sort à peine de son traitement
  • Gardez ses jouets et doudous toujours propres, ne laissez personne les toucher.

Enfin, prenez garde à l’automédication, car même si la toux est le principal symptôme de la bronchiolite, les antitussifs et les fluidifiants bronchiques ne sont pas toujours les médicaments adaptés. Il en est de même pour les antibiotiques, les corticoïdes et les bronchodilatateurs avance le Dr Sebban. La meilleure décision à prendre est de consulter un pédiatre dès les premiers symptômes.

Plus d’information : http://www.reseau-bronchio.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *