3 gestes pour prévenir l’érythème fessier du nourrisson

3 gestes pour prévenir l’érythème fessier du nourrisson

Rate this post

Le désagrément douloureux que représente l’érythème fessier pour les nourrissons peut être évité. En effet, quelques gestes simples permettent de prévenir les irritations et de protéger la peau si fragile de son bébé.

Éliminer les produits de change agressifs

La première chose à faire, pour préserver les fesses de son bébé des irritations, est de bien choisir ses produits de change. En effet, la peau délicate des nourrissons est très sensible car immature. Elle réclame donc des formules spécifiques adaptées à sa fragilité et à son immaturité.

La meilleure alternative pour le change est le liniment biologique. Cette formule nettoyante affiche une composition 100% naturelle et délicate qui hydrate en profondeur et nettoie en douceur. En mesure de restaurer le pH normal de la peau de bébé, le liniment biologique prévient le dessèchement cutané et les irritations. Son utilisation quotidienne limite donc fortement le risque de voir apparaître des rougeurs à l’origine d’un érythème fessier.

Privilégier les couches 100% naturelles et biologiques

Les couches traditionnelles contiennent des substances, certes très absorbantes, mais également irritantes et allergènes. C’est pourquoi elles sont susceptibles de précipiter l’apparition de rougeurs. Les couches 100% coton et biologiques affichent quant à elles une composition 100% naturelle à base d’une matière douce, délicate, hypoallergénique et respectueuse de la peau. Utilisées au quotidien en remplacement des couches classiques, elles peuvent être à l’origine d’une nette amélioration de l’aspect de la peau de bébé.

Changer bébé le plus fréquemment possible

Les érythèmes fessiers sont provoqués, entre autre, par l’humidité et la macération qui s’opèrent dans les couches souillées. En d’autres termes, plus on tarde à changer l’enfant, plus le risque d’irritation augmente. C’est pourquoi il est important de penser à changer les couches le plus souvent possible au cours de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *